ResQcpr et Ugap

 

   Keith Lurie – Inventeur de la RescQcpr

 

En décembre 2019, la ResQcpr a été référencé à l’Ugap, mais connaissez-vous l’origine de cette histoire qui remonte a 1987 ?

 

1987 – San Francisco

Toute cette histoire à commencé en 1987 où l’hôpital de San Francisco admet un patient qui a été réanimé par son fils avec une ventouse destinée à déboucher les éviers / toilettes (CPR – Lurie et Al – JAMA 1990) : le principe de la compression / décompression active avait été mis en évidence.

1999 – Première étude a Paris

Plusieurs professeurs étudient ce phénomène, mais c’est le professeur Plaisance qui, en 1999, publie une première étude randomisée à Paris sur le sujet.

 

2002 – Valve D’impédance

Suite à cette étude, on commence à utiliser la Cardiopump lors des interventions, mais la compression/décompression active s’est alors avérée insuffisante seule lorsque les voies aériennes étaient ouvertes : la première valve d’impédance voit le jour en 2002

           

 

2005/2015 – Études

Entre 2005 et 2015, de nombreuses études abordent ces thématiques :

Piralo 2005 – Qui met en évidence l’efficacité de la perfusion

Lancet 2011 – Qui montre une amélioration de 50% du taux de survie

Cette étude randomisée comprenait 46 agences de service mobile d’urgence avec des paramedics (couvrant un bassin de population de 2.3 millions d’habitants) dans des milieux urbains, semi-urbains et ruraux des États-Unis.

2470 patients ont été enrôlés de manière provisoire et ont été répartis au hasard en groupes de traitement.

47 (6%) des 813 patients du groupe « contrôle » sont sortis vivant de l’hôpital avec une fonction neurologique favorable, comparée à 75 (9%) des 840 patients du groupe « intervention » (odds ratio 1,58; 95% CI 1,07-2,36; p=0,019).

74 (9%) des 840 patients du groupe « intervention » étaient vivants après un an contre 48 (6%) sur 813 patients dans le groupe « contrôle » (p=0,03), avec des compétences cognitives, un taux d’invalidité, et des états émotionnels et psychologiques équivalents dans les deux groupes.

Sur la base de ces résultats, la réanimation cardio-pulmonaire (RCP) avec compression/décompression active et valve d’impédance inspiratoire a été considérée comme une alternative à la RCP standard afin d’augmenter la survie à long terme après un arrêt cardiaque.

2015/2016 – Étude sur la valve d’impédance associée à une RCP de haute qualité

Des études récentes ont montré un taux de survie notablement meilleur en se basant uniquement sur le panel des RCP de haute qualité. Ci-dessous une étude des Dr Yannopoulos (2015) et Sugiyama (2016)

Décembre 2019 – RescQcpr et UGAP

Décembre 2019, l’UGAP rend officiel le référencement de la RescQcpr

 

   

 

Publications et sources
  • Kouwenhoven WB, Jude JR, Knickerbocker GG. Closed-chest cardiac massage. JAMA 1960; 173(10): 1064-7
  • Resuscitation Outcomes Consortium Cardiac Registry et Get With The Guidelines®-Resuscitation data
  • Plaisance P et al. A comparison of standard CPR and ACD resuscitation for out-of-hospital cardiac arrest. N Engl J Med. 1999;341:569-75
  • Aufderheide TP, Yannopoulos D, Lick CJ, Myers B, Romig LA, Stothert JC, Barnard J, Vartanian L, Pilgrim AJ, Benditt D. Implementing the 2005 American Heart Association guidelines improves outcomes after out-of-hospital cardiac arrest. Heart Rhythm 2010;7(10):1357-1362
  • Thigpen K, Davis SP, Basol R, Lange P, Jain SS, Olsen JD, Erickson BR, Schuchard TN, Aufderheide TP. Implementing the 2005 American Heart Association guidelines, including use of
    an impedance threshold device, improves hospital discharge rates after in-hospital cardiac arrest. Respir Care 2010;55(8):1014-1019
  • Bartos JA, Matsuura TR, Sarraf M, Youngquist ST, McKnite SH, Rees JN, Sloper DT, Bates FS, Segal N, Debaty G, Lurie KG, Neumar RW, Metzger JM, Riess ML, Yannopoulos D. Bundled
    postconditioning therapies improve hemodynamics and neurologic recovery after 17 min of untreated cardiac arrest. Resuscitation 2015;87:7-13
  • Sugiyama A, Duval S, Nakamura Y, Yoshihara K, Yannopoulos D. Impedance Threshold Device Combined With High-Quality Cardiopulmonary Resuscitation Improves Survival With Favorable Neurological Function After Witnessed Out-of-Hospital Cardiac Arrest.Circ J. 2016 Sep 23;80(10):2124-32. doi: 10.1253/circj.CJ-16-0449. Epub 2016 Sep 9.
  • Lurie et al. Circulation 1995;91:1629-32 (ACD +/- ITD) and Lurie et al. J Cardio Electrophysiology 1997;8(5):584-600
  • Metzger A, Herman J, McKnite S, et al. Improved cerebral perfusion pressures and 24-hr neurological survival in a porcine model of cardiac arrest with active compression-decompression
    cardiopulmonary resuscitation and augmentation of negative intrathoracic pressure. Crit Care Med. 2012;40(6):1851-1856
  • Aufderheide TP, Frascone RJ, Wayne MA, Mahoney BD, Swor RA, Domeier R, Olinger ML, Holcomb RG, Tupper DE, Yannopoulos D, Lurie KG. Standard cardiopulmonary resuscitation versus active compression-decompression cardiopulmonary resuscitation with augmentation of
    negative intrathoracic pressure for out-of-hospital cardiac arrest: a randomized trial. The Lancet 2011;377:301-11
  • “ResQCPR System Summary of Safety and Effectiveness” Data soumis a la FDA
  • Aufderheide TP, Alexander C, Lick C, Myers B, Romig L, Vartanian L, Stothert J, McKnite S, Matsurra T, Yannopoulos D, Lurie K. From laboratory science to six emergency medical services systems: new understanding of the physiology of cardiopulmonary resuscitation increases survival rates after cardiac arrest. Crit Care Med 2008;36:S397-S404